Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
vendredi 22 mars 2019
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

La vidéoconférence assiste les seniors



Un système intégré utilise le téléphone portable et la vidéoconférence pour connecter en permanence une personne âgée avec le corps médical et ses proches.

Publié le 09 Janvier 2008

Vieillissement de la population oblige, les systèmes de suivi des personnes à distance se généralisent. Dernière initiative en date, celle de Attentianet. La société européenne s’inspire des services traditionnels de téléassistance pour proposer un système intégré combinant télécommunications mobiles et vidéo. L’utilisateur porte avec lui un téléphone des plus basiques composé de deux uniques boutons. En cas de problème, il lui suffit d’appuyer sur l’un des deux afin d’être mis en relation avec un centre de téléassistance qui redirige le malade vers un praticien ou prévient les urgences en cas de problème grave. Le principal intérêt étant la possibilité d’échanger avec ces différentes personnes sur le mode de la vidéoconférence : le téléviseur de l’utilisateur et les écrans des spécialistes et salariés du centre d’appel étant équipés d’une webcam. La communication se fait sous protocole IP.

Vidéo et géolocalisation

Le système intègre également une fonction de géolocalisation basée sur AGPS - une version plus rapide du traditionnel GPS - en cas de déplacement de son propriétaire. Ce, afin de rester en contact permanent. En cas d’incident, le centre de télésurveillance peut ainsi le localiser rapidement depuis son écran. Enfin, le dispositif est accessible aux proches du senior, qui peuvent garder le contact avec lui par vidéo. Dans les prochains mois, des options de chat et de partage de contenu devraient être proposés. "Alors que nos concurrents se focalisent généralement sur un seul support – mobile ou vidéo – nous proposons un système intégré et centralisé", souligne José Luis, responsable du développement chez Attentianet. Le service s’adresse principalement aux personnes peu familières avec la technologie et/ou souffrant de divers handicaps mineurs comme des problèmes de dextérité.

Vers des e-services de santé européens

Il suffit en effet d’appuyer sur le second bouton pour discuter dans le combiné comme dans un vrai téléphone portable. Un combiné relié à un réseau de serveurs destinés à détecter tout problème de batterie faible et à prévenir le centre de téléassistance pour qu’ils règlent l’incident. Le projet a été lancé par le programme européen eTEN, dédié au déploiement de e-services de santé trans-européens. Il sera déployé dans un premier temps en Espagne et en Belgique, avant d’être testé en France et au Portugal. Aucun prix n’a été indiqué. Face à ce dispositif d’alerte, d’autres réseaux de suivi se mettent en place, notamment pour surveiller les signes vitaux d’une personne. Un dispositif de télé-santé a ainsi été présenté récemment au CES de Las Vegas par la société 4HomeMedia. Basé sur une plate-forme logicielle et plusieurs capteurs, il permet de contrôler les mouvements ainsi que plusieurs fonctions comme le pouls ou la pression sanguine.

Classification :
Télé-Assistance

Mis en ligne le vendredi 11 janvier 2008 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site