Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
samedi 23 septembre 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Quelques actions récentes

Séminaire "INTEROPERABILITE des S.I. dans le système de santé et de protection sociale"



EDISANTE et PROREC-fr ont organisé un séminaire d’une journée, le 5/2/08 à Paris , sur le thème toujours d’actualité "INTEROPERABILITE des S.I. dans le système de santé et de protection sociale" .

Séminaire organisé avec le soutien de la MISS et du GIP DMP .

ASTRHA (membre de PROREC-fr) y était représenté .

Parmi les nombreux exposés (cf programme joint) voici quelques éléments notables.

L’interopérabilité peut concerner différents niveaux dans la communication des S.I. en santé.

Le niveau le plus élevé est celui de l’interopérabilité sémantique :c’est lui qui a été au centre de ce colloque.

C.Attali,de la MISS, s’est attaché à définir (ou rappeler) des référentiels communs à l’échelle nationale ou internationale (son texte sera disponible sur le site web d’E-Santé www.edisante.org).

  • C’est une obligation juridique en France depuis une ordonnance du 8 décembre 2005 qui :
    • définit un cadre général,
    • concerne les autorités administratives,
    • et les téléservices offerts aux usagers (avec des spécificités pour la santé) ;
  • L’état a un rôle de co-régulation et de co-initiative
  • 4 niveaux d’interopérabilité (articulés entre-eux)sont proposés : sémantique, fonctionnel, applicatif, technique ou d’infrastructure.
  • puis est proposé un mode opératoire collectif basé sur un socle méthodologique commun ;avec une gouvernance acceptée par tous,un comité des référentiels, un comité de notarisation et d’arbitrage.

L’enjeu étant, au final, la gestion des connaissances.

M.Thonnet, de la MISS, s’est attachée à présenter, pour un public peu informé des arcanes de l’EU , les circuits et les acteurs multiples et donc divers intervenants dans le domaine de la santé, et d’une harmonisation souhaitable en E-santé .

Une recommandation européenne pour l’interopérabilité en e-santé est en attente.

La France est partie prenante de projets (sémantique,architecture..).

Deux exposés, pour la CNAM, ont concerné l’organisation des 3 couches d’échanges de données. En particulier du protocole PRESTO , analogue, dans le domaine de la poste, à la mise sous enveloppe et à son acheminement.

N.Canu (HL7-Fr) a présenté l’historique (13 ans ), le fonctionnement (500 experts), et énuméré les LIVRABLES successifs de standard international (www.hl7.org) qu’il a qualifié de : puissant, simple et adaptable.

Les développements en cours sont de 2 ordres :

- Joint initiative avec CEN sous l’égide d’ISO
- Health services specification (http://hnp.wikispaces.com)

F.Mennerat (Prorec-fr) a présenté le standard européen EHRCOM (interopérabilité sémantique), destiné à faire communiquer des systèmes hétérogènes au sein de systèmes de dossiers répartis.

Ce standard est le résultat de nombreux projets européens ; 4 parties sont publiées ;la 5ème en cours d’étude.

La convergence avec HL7 est en cours.

A.Buemi (APHP) a présenté SNOMED et les autres classifications et référentiels.

J.Charlet et C.Daniel (INSERM U729) ont abordé les terminologies et les ontologies, à la base de la classification des connaissances en médecine. Et ils ont montré les liens et les complémentarités nécessaires entre ces 2 paradigmes .

E.Cordonnier (ETIAM) a présenté IHE et la situation actuelle du développement de ce concept , qu’il a défini comme un profil d’intégration, créé pour faciliter, et même "finaliser" (c’est le principe du connectaton) l’interconnexion entre divers logiciels à l’échelle mondiale.

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Documents joints

puce  Programme du séminaire  (Type : PDF)

Mis en ligne le lundi 18 février 2008 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site