Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
mercredi 22 février 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Le plan de relance du dossier médical personnel français



23/06/08 - Lors de son déplacement à l’hôpital parisien Georges Pompidou, le 23 juin, Roselyne Bachelot est revenue sur son plan de relance du DMP déjà largement éventé dans ses interviews accordés à la presse (voir lettre 305). Donc, rien de bien nouveau dans son discours qui a le mérite d’aborder clairement la nouvelle configuration, le calendrier, les expérimentations et la nouvelle gouvernance. Une première version "socle" du dossier médical personnalisé sera déployée à partir de 2009 sur l’ensemble du territoire, a-t-elle indiqué. Ce "socle", hébergé au niveau national, devrait être "une présentation basique du dossier médical, qui s’enrichira au fur et à mesure, avec les médicaments délivrés (...), les comptes rendus de radiologie, les résultats des analyses de biologie et les comptes rendus hospitaliers". Pour la ministre, "le DMP est un service, qui sera utile à chacun. L’accès à ce service doit relever d’un libre choix". Roselyne Bachelot compte donc supprimer les sanctions financières qui étaient prévues dans la loi de 2004 pour les patients qui n’ouvraient pas de DMP. La version définitive du DMP, appuyée sur le portail d’accès et l’identifiant de santé, et intégrant de nouveaux services, mettra à jour le DMP "socle" à partir de 2011 ou 2012. En régime de croisière, le DMP devra bénéficier d’"un financement pérenne de l’ordre de 100 millions d’euros par an" et un peu plus "en phase de lancement". D’ici la fin de l’année, sera présenté un plan d’action plus précis, en particulier en ce qui concerne les projets pilotes.

Source L’Annuaire de la Secu

Le Discours de Roselyne Bachelot - 23 juin

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Mis en ligne le lundi 30 juin 2008 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site