Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
dimanche 24 mars 2019
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

La télésanté a besoin d’investissements et de collaboration

La médecine à distance est encore confidentielle. D’où la nécessité de démontrer ses bienfaits aux investisseurs et au public, afin d’en encourager le financement et l’utilisation.



Le rôle d’Internet, des capteurs ou encore des plates-formes collaboratives n’est plus à démontrer pour assurer un meilleur suivi des personnes âgées. Mais la mise en place de tels systèmes tarde à se généraliser. Selon le Cast, auteur d’un rapport sur la question et qui sera présenté en version interactive à l’occasion du CES, le problème est avant tout celui de la connaissance. Beaucoup des personnes concernées n’ont pas conscience des technologies disponibles ou y sont réfractaires. Autre frein : le manque de subventions. Nombreux sont les seniors qui ne disposent pas des moyens suffisants pour acquérir seules des solutions de suivi par capteurs ou de télésanté. Or les mutuelles ne les prennent généralement pas en charge. Idem pour les fournisseurs de services de santé, qui hésitent à investir s’ils ne reçoivent pas de financement. Le CAST souligne aussi le fait que les infrastructures ne sont pas toujours à la hauteur et qu’un consensus reste à définir sur l’utilisation et la valeur de ces technologies.

.................

Suite de l’article sur le site de L’Atelier

Classification :
Télémédecine e-santé

Mis en ligne le jeudi 8 janvier 2009 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site