Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
samedi 25 mars 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Moins de protection des données privées favoriserait l’appropriation des TIC de santé



23/04/09 "Les décideurs pourraient avoir à choisir entre respect de la confidentialité des données personnelles et déploiement rapide des dossiers médicaux électroniques". La lecture du dernier bulletin de l’ADIT, leader français de l’intelligence stratégique, qui renvoie à une étude publiée par deux chercheurs nord-américains, pourrait mettre les défenseurs du respect de la vie privée de fort méchante humeur. Selon ces chercheurs, les efforts de protection de la confidentialité des données de santé ralentiraient en effet l’adoption des systèmes de dossiers médicaux numériques. Si les auteurs allèguent que les difficultés et les coûts supplémentaires liés au respect des règles de confidentialité constituent une entrave à la diffusion de ces dossiers numériques, leur point de vue est loin d’être partagé par tous sur l’autre rive de l’Atlantique. Les défenseurs de la sphère privée affirment de leur côté que les résultats de cette étude reposent sur d’anciennes données et ne prennent pas en compte tous les facteurs, et même le ministère de la santé considère que les aspects de "privacy" et de "adoption" sont intimement liés. Cet épisode illustre le risque de dérives autour des données personnelles et survient dans le sillage de la récente dissolution d’un "groupe d’experts" chargé de réviser une directive européenne portant sur la protection des données privées (voir ma Lettre n° 339). Alex Türk avait été à l’origine de l’intervention du commissaire européen (Jacques Barrot), contraint de dissoudre le groupe de curieux experts. A lire la réaction de l’un des responsables de Google dans le quotidien les Echos, il n’est pas certain que le président de la CNIL relâchera de sitôt sa vigilance.

Source L’Annuaire Sécu > Article de l’ADIT - "Les lois de protection de la vie privée ralentiraient l’adoption des systèmes de dossiers médicaux électroniques" : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58776.htm

Voir aussi Article des Echos du 14 avril - Google : « La CNIL est technophobe et pessimiste » http://www.lesechos.fr:80/info/comm/4853400-google-la-cnil-est-technophobe-et-pessimiste-.htm

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Mis en ligne le samedi 25 avril 2009 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site