Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
dimanche 24 mars 2019
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Avec IDéNum, le gouvernement promet la fin des mots de passe sur Internet



02/02/10 - La secrétaire d’Etat chargée de la prospective et du développement de l’économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, a présenté lundi 1er février le futur label qui permettra à chacun de remplacer les mots de passe par une "identité numérique multi-services". Les prestataires qui adopteront ce système, qu’il s’agisse d’administrations en ligne ou de sociétés privées, auront la garantie de l’identité de l’internaute connecté. Celui-ci possèdera un certificat comprenant ses coordonnées personnelles matérialisé sur une clé USB chiffrée, sur une carte SIM d’un téléphone mobile ou encore sur une carte à puce, associé à un code PIN, ce qui lui permettra de s’identifier sans recourir à de nombreux mots de passe. Tous les sites de l’administration électronique compatibles avec le niveau de sécurité du label, à commencer par Mon.service-public, et tous les sites où il faut prouver son identité (services nécessitant une signature...) sont potentiellement concernés. Le projet IDéNum s’inspire d’initiatives similaires existant dans d’autres pays européens. Une vingtaine de partenaires divers, dont la Fédération bancaire française, la Fédération française des sociétés d’assurance, SFR, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) ou encore La Poste, se sont déjà engagés à participer à la réflexion et à sa concrétisation. Les premiers textes réglementaires doivent être publiés à la mi-2010 et un premier prototype de certificat électronique est annoncé pour avant la fin de l’année. Sa mise en oeuvre ne sera véritablement opérationnelle qu’en 2011. Cependant, de nombreux points d’ombre sont encore à éclaircir, notamment celui du modèle économique de ce sésame. Le hic : pour la clé d’accès unique et inviolable, il faudra payer. Combien ? On ne sait pas encore. Cela dépendra du degré de sécurité que l’on mettra en place. Il s’agit aussi de convaincre de nouveaux partenaires pour atteindre une certaine "masse critique", a appelé Nathalie Kosciusko-Morizet.

> Le dossier de présentation du label :

Source L’Annuaire Secu

Classification :
Enjeux de société et éthique

Mis en ligne le vendredi 5 février 2010 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site