Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
dimanche 23 avril 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Netc@rds dévoile sa "Blue box"



02/02/10 - Netc@rds est un projet européen, coordonné par le GIE SESAM-Vitale, destiné à développer l’infrastructure de services en ligne expérimentale dans 16 pays d’Europe. L’objectif est de mettre en place un système de contrôle des droits des assurés sociaux à l’échelle européenne. Les ressortissants des pays de l’Union européenne/Espace Economique Européenne résidant temporairement dans l’un des 16 pays participant au projet peuvent accéder aux soins médicalement nécessaires (non-programmés) dans les établissements de santé qui proposent ce service en ligne sur simple présentation de leur CEAM ou d’une carte électronique d’assurance maladie nationale ou régionale.

Une dépêche TIC Santé, rapporte l’intervention, à l’occasion de la première Journée internationale de l’identito-vigilance, le 1er février à Paris, du coordinateur des projets internationaux du GIE Sesam-Vitale sur l’offre d’instruments et de services développée par le consortium européen Netc@rds. Baptisée "Blue box", elle contient un lecteur de carte capable de reconnaître les divers modèles de carte de santé développés par les Etats associés au projet. Cet appareil permet non seulement la saisie automatisée de l’identité des patients originaires de l’UE mais également "une numérisation à la source" des cartes sans puce, donc illisible du lecteur. Des procédés qui doivent améliorer l’authentification de l’identité du patient et la consultation de ses droits. Chaque pays dispose d’un portail Netc@rds unique, relié aux autres par un accès sécurisé, qui permet aux professionnels identifiés d’interroger les bases de données nationales des organismes partenaires, comme le GIE Sesam-Vitale. "Grâce à ce support commun, la carte Vitale devient une carte européenne de facto, sans avoir besoin d’en modifier le contenu", a commenté Noël Nader. Netc@rds intègre également un logiciel d’édition de formulaires électroniques en vue d’établir des documents contenant des données validées sur l’identité des patients.

La dépêche souligne qu’à partir de mai 2010, l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation communautaire imposera la dématérialisation des formulaires médicaux échangés entre les Etats membres. Cette communication transfrontalière génère 5,3 millions de documents par an, dont 2,5 millions concernent la vérification des droits. A la fin 2009, 555 postes d’accès à Netc@rds étaient installés dans 248 établissements de santé, répartis dans les 16 Etats membres de l’UE représentés au sein du consortium. D’après la Commission européenne, environ 4 % des citoyens européens ont bénéficié de soins de santé hors de leur Etat d’affiliation en 2006, soit près de 12 millions de personnes, rappelle l’agence APM.

> http://www.ticsante.com/show.php?page=story&id=526&story=526

Source L’Annuaire Secu

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Mis en ligne le vendredi 5 février 2010 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site