Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
vendredi 19 juillet 2019
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Le marché de l’hébergement du DMP définitivement attribué, la procédure d’agrément peut commencer



PARIS, 17 mars (TICsanté) – L’attribution définitive du marché de l’hébergement du futur dossier médical personnel (DMP) a été confirmée par l’agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé). Le lauréat peut désormais déposer sa demande d’agrément auprès du ministère de la Santé.

.............

Lire sur le site de TIC Santé

Sur le même thème dans l’annuaire de la Secu :

L’ASIP Santé notifie le marché d’hébergement du DMP 19/03/10 - L’ASIP Santé a notifié le 10 mars 2010 le marché d’hébergement du DMP au consortium formé par Atos Origin et le groupe La Poste, indique l’Agence des systèmes d’information partagés de santé dans un communiqué du 15 mars. La commission des marchés de l’Agence avait retenu le 11 février le consortium industriel constitué des sociétés Atos Wordline, Evalab, Extelia (filiale du groupe La Poste), HSC, Santeos (filiale d’Atos) et Softway Medical Services. Le groupement devra offrir, avant la fin de l’année 2010, une capacité d’hébergement d’un minimum de 5 millions de DMP, mais aussi contribuer à la finalisation des spécifications détaillées qui permettront aux éditeurs d’intégrer les fonctions du DMP au sein de leurs solutions dans le courant de l’année 2010. Le consortium Atos Origin­La Poste devra au préalable recevoir un agrément du ministère de la Santé spécifique à l’hébergement du DMP. Cette condition fait l’objet d’une clause suspensive du marché mais "n’est pas un sujet d’inquiétude particulier", confie Jean-Yves Robin, directeur de l’Asip santé, à TIC Santé. Rappelons que le couple Santéos/Atos Wordline héberge déjà le Dossier Pharmaceutique

Par ailleurs, la SFMG et l’ASIP Santé ont signé une convention visant à structurer le recueil des informations issues des consultations de médecine générale. Cette collaboration permettra de produire le compte-rendu de médecine générale, qui alimentera le DMP. Les modalités de la coopération ont été présentées le 16 mars lors d’un point presse.

Côté financement, c’est le régime minceur pour le DMP. Selon le communiqué de l’ASIP, "l’objectif économique consistant à contenir le coût d’exploitation du DMP en dessous de 1euro par an est atteint", soit même pas le prix de deux timbres !. Comme le souligne le Dr Fraslin dans un article à ne pas manquer, "qu’il est loin le temps où les experts estimaient pourtant unanimement que le budget du chantier du DMP était notoirement sous évalué. Ainsi l’IGAS dans son rapport de décembre 2007, écrivait « la mission considère que le coût global de 1,1 milliard d’euros sur cinq ans (soit 18 euros par habitant) estimé par le GIP-DMP est de trois à dix fois moindre que celui des chantiers similaires à l’étranger".

> Les communiqués : http://www.asipsante.fr/index.php?option=com_content&task=category&sectionid=12&id=25&Itemid=136

> "DMP : Le retour de la momie ..." - 18 mars 2010 http://www.i-med.fr/spip.php?article372

Classification :
Télémédecine e-santé

Mis en ligne le lundi 22 mars 2010 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site