Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
samedi 25 mars 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Evaluation du développement de l’offre en matière de systèmes d’information hospitaliers et d’analyse stratégique du positionnement des filières publiques du SIH



05/04/11- Suite à une lettre de mission du 20 mai 2010, une mission IGAS a évalué le développement de l’offre en matière de système d’information hospitalier et analysé le positionnement des opérateurs publics en SIH, ceci dans le cadre de la mise en place d’un comité de pilotage stratégique des SIH. Le rapport IGAS de mars 2011 vient d’être mis en ligne sur le site de la Documentation française.

Le marché des SIH en France représente un chiffre d’affaire estimé à 850 millions d’euros en 2010. (630 millions pour les services informatiques et 220 millions aux logiciels). Les opérateurs privés représentent une activité de 750 millions contre 100 millions pour les opérateurs publics. Le marché des SIH apparaît comme très contrasté entre un segment administratif mature et largement déployé (largement trusté par les opérateurs publics) et un segment médical encore loin d’être stabilisé et maîtrisé (où le secteur privé occupe largement l’espace).

La mission relève l’émergence d’une stratégie globale sur les SIH après une longue absence de lignes directrices nationales claires et constantes qui a nui au développement coordonné de l’informatique hospitalière. Un comité stratégique national de pilotage des SIH est aujourd’hui en phase de préfiguration avec pour mission d’élaborer les orientations stratégiques du secteur. Mais les agences nationales (ANAP, ASIP Santé, ATIH), qui ont pour objet de participer à la définition de cette stratégie à moyen et long terme, ont des compétences proches qui peuvent créer la confusion, souligne le rapport. L’élaboration d’un plan stratégique des SIH est confiée à la mission des systèmes d’information des acteurs de l’offre de soins (MSIOS) de la DGOS qui "manque notablement de moyens humains pour répondre aux missions assignées". Quant au plan Hôpital 2012, orienté sur l’informatisation des processus de soins, il "reste pour l’heure sous-réalisé". Pour conclure, la mission estime que "le problème de l’informatique hospitalière ne se situe pas tant au niveau de l’offre que de celui de la demande. Un appui doit être apporté aux établissements de santé, en particulier en matière d’assistance à maîtrise d’ouvrage. De plus, les personnels soignants, aux premiers rangs desquels les personnels médicaux et infirmiers, doivent prendre une part plus active dans la conduite du changement au sein des établissements de santé".

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000170/index.shtml

Source La Lettre de la Secu

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Mis en ligne le mercredi 6 avril 2011 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site