Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
mercredi 26 avril 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Sécurité des systèmes d’information : un « cache-sexe » bien inefficace



28/10/11 - En première lecture du dernier communiqué du LESSIS sur la sécurité des TIC de santé, qu’introduit un titre bien provocateur pour un domaine par nature sérieux à souhait, le lecteur pourrait penser que la remuante fédération est tombée dans le graveleux. A lire plus en détail, il apparaît que la formule "Sécurité cache-sexe" a été en fait reprise d’un récent discours du directeur de l’ANSSI, instance de l’Etat en charge du sujet, assénant une vigoureuse volée de bois vert aux congressistes réunis lors des Assises de Monaco. De ce point de vue la consultation du "Manifeste sur la sécurité des systèmes d’information de santé" auquel renvoie ce communiqué, solidement argumenté par la commission éponyme du représentant des industries spécialisées, ne manque pas non plus d’assaisonnement. Rappelant que la sécurité dans ce domaine d’activité sensible n’échappe pas à l’analyse du responsable de l’ANSSI, ce document d’une trentaine de pages vise "d’une part à brosser un tableau sans fard des actuels errements, d’autre part à tracer les grandes lignes des réflexions qui seront détaillées et documentées". A l’heure ou le secrétariat général des ministères sociaux vient de missionner l’ASIP santé au sujet de l’élaboration d’une politique de sécurité, tour à tour les principaux maux qui perdurent depuis une quinzaine d’année sont disséqués dans ce Manifeste, à commencer par « Le pouvoir de dire non » auquel conduit l’immobilisme. En cause, la multitude de technostructures concurrentes entre elles, la complexité des innombrables jeux d’acteurs, un étouffant carcan réglementaire, une absence de conscience des dangers et ­ corollaire de ces obstacles ­ un sous-investissement chronique. Rappelant que les politiques de sécurité, quand elles existent dans le secteur de la santé restent inappliquées car le plus souvent inapplicables, les rédacteurs proposent de sortir de l’ornière par une série de recommandations, judicieusement résumées en exorde du document. Parmi ces suggestions, une véritable concertation entre les différents acteurs constitue la pierre angulaire des marges de progressions, qui doit se substituer à l’approche décrétale des instances de l’Etat. La partie liminaire qui introduit le document s’achève par une exhortation qui résume l’objet de cette publication : "Sauf à accepter l’idée du maintien de la France au titre de leader européen du dossier de santé papier, il est urgent d’agir sur le levier des technologies d’information. Afin de donner enfin aux principaux acteurs concernés - professionnels concernés et citoyens - le pouvoir de dire OUI."

> Consulter le communiqué de presse et le Manifeste sur la sécurité : http://www.lesiss.org/445_p_26508/2011-10-manifeste-securite.html

Source L’Annuaire Secu

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Mis en ligne le mercredi 2 novembre 2011 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site