Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
jeudi 21 septembre 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Avec le DMP, le patient devient acteur de sa santé



Au-delà de la coordination qu’il permet entre professionnels de santé, le Dossier Médical Personnel donne au patient un droit de regard inédit sur sa santé. En cela, il est le symbole le plus visible d’une nouvelle conception du patient. Entre revendication d’un droit fondamental à l’information et « patient empowerment »*, le DMP et la esanté en général tracent les contours d’un nouveau paradigme, selon lequel le patient n’est plus spectateur mais acteur de sa santé. A l’origine du DMP : la volonté des patients d’accéder à leurs données de santé

Instauré par la loi du 13 août 2004, le DMP prend sa source dans les années 90 au cours desquelles la société et les associations de patients expriment une forte volonté de maîtriser davantage leurs données de santé. Cette demande est amplifiée par le développement d’internet et l’apparition des premiers dossiers médicaux électroniques. Le corps médical ressent également la nécessité de répondre à un besoin d’amélioration de la qualité des soins. La tenue des dossiers médicaux doit permettre une amélioration de la transmission d’informations entre professionnels de santé. Enfin, la qualité de la communication médecin/malade est l’objet de réflexions permettant de la rendre plus transparente et plus fluide face à des patients de mieux en mieux informés et dans l’attente de nouveaux moyens de maîtrise de leur santé.

.................

Lire la suite sur le site esante.gouv.fr

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Mis en ligne le mercredi 20 juin 2012 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site