Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
jeudi 21 mars 2019
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Quelques extraits de la lettre du Catel



L’e-santé, un marché qui se porte bien

L’e-santé bénéficie d’un contexte particulièrement porteur. Estimé en 2012 à 2,4 milliards d’euros, le marché devrait progresser de 4 % à 7% en moyenne par an, à l’horizon 2017 selon les estimations des experts Xerfi-Precepta qui vient de publier une étude de 200 pages sur le sujet*. Le segment de la télémédecine enregistrera la plus forte croissance, devant ceux de la télésanté (hors télémédecine) et des systèmes d’information de santé. L’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’ensemble des activités en rapport avec la santé a pour objectif d’instaurer un système plus performant : amélioration des soins, réduction des dépenses de santé et création de valeur, avec la possibilité de générer une filière d’excellence. L’e-santé permet donc de répondre à plusieurs problématiques de la société française telles que le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies chroniques ou encore la pénurie localisée de médecins.

Date de publication : 01/03/2013

Source : Info DSI


Environ 500 médecins ont recours à la télémédecine en France

En 2010, un décret a été publié, définissant les actes relevant de la télémédecine, mais plus de deux ans après, seulement 500 médecins environ la pratiquent.

Une conférence parlementaire consacrée à l’e-santé, organisée fin 2012 à Paris à l’initiative des députés Jean-Pierre Door et Martine Pinville, a souligné l’usage encore limité du numérique dans les systèmes de soins en France. En 2010 un décret a été publié, définissant les actes relevant de la télémédecine, mais plus de deux ans après, seulement 500 médecins environ la pratiquent.

Date de publication : 04/03/2013

Source : Electronique


Le magazine américain "Forbes" désigne l’année 2013 comme l’année de la e-santé

Habitué des classements en tous genres, le célèbre magazine économique américain Forbes identifie dans un billet daté du 1er février, les 10 raisons pour lesquelles la e-santé sera un secteur majeur de développement en 2013 aux Etats-Unis.

Les raisons d’un tel engouement ? Une « convergence de chiffres, de faits et de nouveaux besoins » pour 2013. Selon le webzine, innovation technologique, revendications sociétales et nécessité économique convergent pour que cette année soit celle de la e-santé.

Date de publication : 04/03/2013

Source : ASIP Sante


Les enjeux de la télémédecine pour les systèmes de santé

L’organisation Mondiale de la Santé met en avant dans son rapport de 2012 (Organisation Mondiale de la Santé, 2012), que les technologies de la santé (Les technologies de la santé se définissent comme étant toute : « intervention pouvant servir à la promotion de la santé, à la prévention, au diagnostic ou au traitement d’une maladie aiguë ou chronique, ou encore à des fins de réadaptation) jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement d’un système de santé. La mise en place de ces technologies a contribué au prolongement de la vie humaine, à la réduction de la douleur, du risque pathologique et de l’invalidité. L’ensemble des savoirs et des pratiques fondés sur les connaissances scientifiques dans le domaine de la santé continue à offrir d’immenses perspectives car les technologies ont le pouvoir de modifier notre compréhension de la maladie, de transformer les prestations de soins et d’améliorer les résultats dans ce domaine. Les technologies de l’information de la commu nication (TIC), dans le domaine médical, représentent un outil pertinent pour l’amélioration du système de santé.

Date de publication : 29/03/2013

Source : Themavision


epSOS remporte le HealthTech Innovation Award 2013

Fredrik LINDEN, le coordinateur européen du projet epSOS s’est vu décerner le « HealthTech Innovation Award » 2013 lors du 6e sommet EMEA organisé par ID World, magazine international de référence dans le domaine des systèmes d’auto-identification électronique.

Date de publication : 29/03/2013

Source : ASIP Santé


Jacques Duchêne : "La télésanté au service de l’autonomie des personnes âgées"

En plus de la Télémédecine, qui est clairement définie par décret comme étant « une pratique médicale à distance mobilisant des technologies de l’information et de la communication », la télésanté dans son acception la plus large englobe également les systèmes électroniques communicants qui n’interviennent pas strictement dans le champ médical mais qui améliorent le bien-être de personnes dépendantes ou en perte d’autonomie. Ces systèmes sont souvent complémentaires de dispositifs de télémédecine stricto sensu et participent également à la meilleure prise en charge des patients.

Date de publication : 29/03/2013

Source : ASIP Santé


Le consortium industriel ECC retenu pour équiper en télémédecine la région Rhône-Alpes

21/03/13 - 12h28 - HOSPIMEDIA Le consortium industriel Etiam, Consort NT et Covalia (ECC), opérateur français de télémédecine, vient d’être retenu par le Groupement de coopération sanitaire (GCS) Système d’information de santé en Rhône-Alpes (SISRA), dans le cadre d’un appel à projet Télé-AVC (lire aussi notre sujet du 29/05/2012), pour équiper la région de sa solution en téléimagerie/téléconsultation. Une solution, indique l’opérateur dans un communiqué, qui devrait permettre aux professionnels de santé "d’échanger en temps réel l’ensemble des informations nécessaires au traitement des patients atteints d’un [Accident vasculaire cérébral] AVC par des experts distants".

Date de publication : 29/03/2013

Source : Hospimedia


Programme d’Investissements d’Avenir : 14 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets d’e-Santé n°2

Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé, Arnaud MONTEBOURG, ministre du redressement productif, Fleur PELLERIN, ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique et Louis GALLOIS, commissaire général à l’investissement, se félicitent du succès de l’appel à projets d’e-Santé n°2, mené dans le cadre des Investissements d’avenir. Sous l’intitulé « Développement de services numériques pour la santé et l’autonomie » ce appel à projets est dédié au soutien au déploiement expérimental de technologies et de services numériques dans le champ de la santé.

Date de publication : 29/03/2013

Source : Investissements d’avenir


TÉLÉSANTÉ : Peu rentable pour les ALD ?

La rentabilité de la télésanté pour les patients atteints de maladies de longue durée reste encore à démontrer, selon cette étude britannique d’évaluation économique et pragmatique, publiée le 22 mars sur BMJ.com. Dans le cas des ALD, ajouter au traitement et aux soins standards un suivi par télésanté n’apporte pas de gain d’années de vie de qualité et reste à un coût bien au-delà du seuil de rentabilité fixé.

Date de publication : 29/03/2013

Source : Santé Log


Des états généraux des données de santé "dans quelques semaines" (Etalab) PARIS, 27 mars 2013 (TICsanté) - Le gouvernement va lancer "dans quelques semaines" des états généraux des données de santé, a annoncé lundi à l’APM Henri Verdier, directeur de la mission Etalab.

Date de publication : 29/03/2013

Source : TIC Santé

L’information sur le portail de la télésanté

Classification :
Télémédecine e-santé

Mis en ligne le mardi 2 avril 2013 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site