Accueil
Association pour la Télémédecine
en Auvergne Rhône-Alpes
mardi 17 octobre 2017
Accueil | Intranet | Veille | Etudes de cas | Contact
Veille

Santé : Internet traque le gaspillage



28/08/14 - Le Figaro 26 août 2014 rappelle qu’avec les objets connectés, l’Assurance maladie cherche à optimiser les dépenses des malades en ne remboursant certains traitements que seulement s’ils sont bien suivis (apnée du sommeil). Le projet, contesté par la fédération d’associations de malades Ffaair, a été retoqué par le Conseil d’État. Mais il devrait réapparaître sous une autre forme et même être étendu à d’autres pathologies comme le diabète, explique le journal. De leurs côtés, les assureurs cherchent à récompenser la prévention. Axa France a lancé au début de l’été la première complémentaire santé, Modulango, liée à un objet connecté. Des bons d’achat de 50 euros pour des soins de médecine douce sont à gagner. Mais le transfert des données collectées peut légitimement inquiéter. Dans son dernier rapport annuel, la CNIL pointe la multiplication des capteurs "portés par et sur les individus, qui produisent des données d’un nouveau genre, se situant à la frontière du bien-être et de la santé au sens médical". Les programmes nombreux qui se développent un peu partout dans le monde posent la question de l’appartenance et de la transmission des données, pour lesquelles il n’y a pas de réglementation claire en Europe. Et quelle que soit la façon de collecter les informations, "on se rapproche déjà de Big Brother, même si c’est avec l’autorisation des consommateurs", rapporte l’article du Figaro qui évoque l’avenir avec l’intervention des géants de l’Internet. Le journal cite Calico, la filiale de Google, qui vient de recruter les meilleurs scientifiques et ingénieurs dans le monde. Son mot d’ordre : considérez le vieillissement comme une maladie à traiter. Un sondage en ligne réalisé par le Journal du Net montre des Français lucides. A la question "Craignez-vous qu’assureurs et employeurs n’utilisent un jour vos données de santé connectée ?", 85 % des votants répondent oui. Vous vous régalerez également avec le service Google d’historique de localisation si vous possédez un Smartphone tournant sous Android. Rien de bien nouveau, mais personne n’est au courant...

> Où étiez-vous hier ? Google peut vous le montrer et c’est effrayant - Challenges High Tech 28 août 2014

Source Annuaire Secu

Classification :
Dossier médical - Système d’information

Mis en ligne le vendredi 29 août 2014 par Webmaster

imprimer

Veille
Les listes classées
Pour chercher sur le site