ASTRH@
Association pour la Télémédecine en Rhône-Alpes

Lancer l'impression

Retour au format normal

Copyright ASTRH@ © 2007

Quelques actions récentes

Etude de cas : MAGIC chez CALYDIAL

La gestion des connaissances au service de la qualité des soins.

PRESENTATION GENERALE

Méthode Ardans pour Gérer les Informations liées au métier de Calydial

Le Centre Associatif Lyonnais de Dialyse, CALYDIAL, est un établissement de santé, à forme associative, créé en 1984 et qui a traité en 2006 environ 150 patients avec les buts de :

- rendre possible toutes les formes de traitements de suppléance des patients insuffisants rénaux chroniques
- fournir aux patients les moyens de traitement les plus autonomes, adaptés à leur état
- rassembler les personnes intéressées et concernées par les problèmes posés par ce type de traitement

Les enjeux de l’opération étaient :

- l’obligation introduite par la loi du 24 avril 1996 qui impose de travailler dans le cadre de la procédure de certification (accréditation) définie par la Haute Autorité de Santé sur le thème de l’Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP).
- s’assurer que l’établissement de santé prenne bien en compte toutes les conditions de sécurité et de qualité des soins et de prise en charge des patients

RECHERCHE DE SOLUTIONS

Dans le cadre des procédures de suivi et d’évaluation des pratiques professionnelles CALYDIAL souhaitait mettre en place une solution informatique qui permette de recenser et de tracer en permanence les actes de soins et leurs préparatifs et ceci grâce à la participation de chaque acteur à son niveau.

Il s’agissait bien de construire collectivement une solution qui allie la gestion statique des connaissances professionnelles et les processus d’amélioration collective.

LE CHOIX DE LA SOLUTION

La société ARDANS disposait d’un outil d’ingénierie des connaissances supporté par une méthode (Ardans Make et Ardans Knowledge Maker [1]) qui avait déjà été implanté et utilisé dans un contexte identique de centre de dialyse.

La démarche proposée de construction itérative, évolutive et collective correspondait par ailleurs très bien au projet de CALYDIAL.

LA CONDUITE DU PROJET

Le déroulement de l’opération a fait l’objet d’une publication ainsi que de différentes communications. Le lecteur curieux complètera sa lecture par :

- la publication à la conférence SDC’2006 à Nantes : Article disponible à l’adresse SDC http://www.sdc2006.org/cdrom/contributions/Jacqueschaliau_SDC2006.pdf
- la présentation à la conférence sur la gestion des risques et reprise à la CCI de Versailles dans le cadre de Entreprises-Numériques Atelier Travail Collaboratif disponible sur le site Entreprises-Numériques

La mise en œuvre de la méthode et son implantation dans l’outil ont été réalisées dans le cadre d’une « formaction » où le cas particulier de l’établissement de santé Calydial a constitué le fil rouge de l’enseignement. Les sessions se sont déroulées tout au long de l’année selon un calendrier pré-établi. La dynamique collective d’amélioration qui s’est déclenchée est formalisée dans le schéma ci-dessous.

Un an après la mise en service de la première itération de la base de connaissances, un développement complémentaire a été spécifié pour être intégré au dispositif fin avril 2007 : un module compagnon de gestion de projet.

LA MISE EN ŒUVRE SUR LE TERRAIN

- la mise en service a été effectuée dès la livraison et la commande de l’outil
- des formations ont été dispensées au personnel concerné, représentant une douzaine de jours répartis sur une année

RESULTATS - CONCLUSIONS

A ce jour, on peut noter les résultats suivants :

- Mise à jour en temps réel des modes opératoires pour les séances de dialyse
- Meilleure organisation et gestion des processus, procédures et modes opératoires (Mise à jour, gestion des versions...)
- Dématérialisation de certains formulaires (demande de congé, fiches d’améliorations)
- Suivi amélioré des incidents grâce à la dématérialisation des fiches d’améliorations
- Gestion des plannings de désinfection des traitements d’eau (avec compte rendu d’intervention et validation des désinfections)
- Suivi des incidents sur matériel médical mis en place (formulaire de demande d’intervention, compte rendu et compte rendu annexe)
- Suivi amélioré des projets en cours

L’utilisation d’ARDANS a permis à CALYDIAL de :

- Mieux gérer et organiser toutes les connaissances dans l’association.
- Mettre en place des suivis de façon programmée (planning des projets ou intervention) ou non programmées (intervention sur dispositif médical, déclaration d’incident).

CALYDIAL Centre Associatif LYonnais de DIALyse

ARDANS Du Savoir-faire métier au Système d’Information

[1] Pour des compléments sur Ardans Make et Ardans Knowledge Maker se reporter à la lecture de la publication effectuée lors d’EGC 2007 à Namur « Méthode, Modèle et Outil Ardans de capitalisation des connaissances ». http://www.med.univ-rennes1.fr/lim/doc_166.pdf Concernant l’outil sur des aspects techniques, il convient de se reporter au site web d’Ardans : http://www.ardans.fr /ardansKnowledgeMaker.html

Lancer l'impression